Configuration Spring Security d’un client de l’API REST Salesforce sécurisée avec OAuth 2.0

Contexte

De nos jours, il est courant de devoir consommer une API REST sécurisée à l’aide du standard OAuth 2.0 ou de sa surcouche OpenID Connect (OIDC).
Schématiquement, le consommateur génère un jeton (token) opaque ou JWT en appelant un serveur d’autorisation (Authorization server) puis, à chaque appel d’API REST, le transmet en tant que bearer via l’en-tête HTTP Authorization. Ce token a souvent une durée de vie transmise par le serveur d’autorisation via la propriété expires_in.

OAuth 2.0 propose quatre cinématiques (flows), la plus commune étant l’Authorization Code Flow. Lorsque l’API REST est appelée depuis une application web, il est courant de voir utiliser le Client Credentials Flow ou le Resource Owner Password Credentials Flow.

Récemment, j’ai été amené à consommer l’API REST du CRM Salesforce depuis une application Spring Boot. Cette API était sécurisée avec le Resource Owner password Credentials Flow. Salesforce joue à la fois le rôle de l’Authorization Server et du Resource Owner. Le client (l’application Spring Boot) transmet ses credentials (login et mot de passe) à l’Authorization Server pour obtenir un Access Token.
Cet article a pour objectif de vous présenter la configuration Spring Security mise en œuvre pour appeler cette API. Les extraits de code proviennent du repository GitHub arey/spring-security-oauth2-salesforce-sample.

Continuer la lecture

Spring Core 4.2 Certification Mock Exam

spring-pro-certFour years ago, I’ve published a first mock exam for the Spring Core 3.0 Certification. Encouraged by Michael and Alan, I’ve updated this free mock exam for the Spring Professional certification based on the Spring Core 4.2 course.

According to the Core Spring 4.2 Certification Study Guide, 3 new topics have been added to the Spring Core 4.2 mock exam: REST, Microservices and Spring Cloud. They replace older topics: JMX, JMS and Remoting.

Continuer la lecture

Configurez Spring en Java

logo-spring-highresDans ce billet, nous verrons comment configurer en Java le contexte Spring d’une application basée sur Spring MVC, Spring Security, Spring Data JPA et Hibernate, et cela sans utiliser la moindre ligne de XML.
Personnellement, je n’ai rien contre la syntaxe XML à laquelle j’étais habitué. D’autant la verbosité de la configuration avait considérablement diminué grâce à l’introduction des namespaces XML et des annotations. Avant d’utiliser la syntaxe Java sur une application d’entreprise, j’étais même sceptique quant aux gains qu’elle pouvait apporter. Aujourd’hui, je comprends mieux son intérêt et pourquoi les projets du portfolio Spring tels Spring Integration 4.0, Spring Web Service 2.2 ou bien Spring Security 3.2 proposent dans leur dernière version un niveau de configuration Java iso-fonctionnel avec leur équivalent XML. Sans compter que le support de la configuration Java leur ouvre la porte d’une intégration plus poussée à Spring Boot, le nouveau fer de lance de Pivotal.
Continuer la lecture