Devoxx France 2016 : une conf appréciée, un slide

Voici la présentation que j’ai animée auprès de mes collègues afin de leur faire un retour suite à ma participation à Devoxx France 2016. Le leitmotiv était « 1 conférence appréciée => 1 slide ».
Au menu : Angular 2, ECMASript 2015, Kakfa, Spring Cloud, architecture StackOverflow, Jenkins pipeline, React, revues de code et documentation.


16 prises de notes à Devoxx France 2016

Pour vous aider à choisir quelle conférence visionner sur la chaîne Devoxx FR 2016 de Youtube ou pour vous remémorer certaines chose, je mets librement à votre disposition les différentes notes que j’ai pu prendre sur mon laptop.

Les sujets sont variés : des Microservices avec Spring Boot et Spring Cloud, du Big Data avec Kafka et Elasticsearch, du Front End avec ECMAScript 2015 et React, du Java 8 et 9 ou bien encore de la méthodologie avec les revues de code et de la living documentation.

Certaines notes pourront être lues de manière autonome ; je pense par exemple au quickie Comment rater ses revues de code ? et à la conférence Stack Overflow behind the scenes. Pour être exploitables en l’état, d’autres notes demanderont à ce que vous ayez assisté à la conférence ou que vous ayez pu récupérer les supports de présentation.

2016_04_21_Devoxx_France_2016_keynote

Lire la suite

Introduction à Angular JS

Si vous pensez encore que le data-binding, l’inversion de dépendances, le pattern MVC ou bien encore la gestion de la navigation sont réservés au code Java des applications web modernes, courrez visionner cette présentation.
AngularJS, le dernier framework JavaScript de chez Google, devrait vous surprendre.

Basée sur l’université  AngularJS, ou le futur du développement Web présentée lors de Devoxx France 2013, cette présentation a pour objectif de vous initier à AngularJS.
Les concepts fondamentaux seront mis en en action au travers de l’application Game Store.
Côté industrialisation, nous verrons que tests unitaires, tests fonctionnels et infrastructure de build ne sont pas non plus délaissés.

A l’heure où la couche présentation des applications web est de plus en plus déportée côté client, ce workshop a pour objectif de démystifier ce type de framework permettant de structurer une application JavaScript.

Tester le code JavaScript de vos webapp Java

tester-code-javascript-webapp-logoVous développez une application web en Java. Le couche présentation est assurée typiquement par un framework MVC situé côté serveur : Spring MVC, Struts 2, Tapestry ou bien encore JSF.  Votre projet est parfaitement industrialisé : infrastructure de build sous maven, intégration continue, tests unitaires, tests Selenium, analyse qualimétrique via Sonar.

A priori, vous n’avez rien à envier à la richesse grandissante de l’écosystème JavaScript, de l’outillage et des frameworks MV* côté clients. Et pourtant, quelque chose vous manque cruellement. En effet, depuis que RIA et Ajax se sont imposés, votre application Java contient davantage de code JavaScript qu’il y’a 10 ans. S’appuyant sur des librairies telles que jQuery ou Underscore, ce code JavaScript est typiquement embarqué dans votre WAR. Pour le valider, les développeurs doivent démarrer leur conteneur web et accéder à l’écran sur lequel le code est utilisé. Firebug ou Chrome sont alors vos meilleurs amis pour la mise au point du script.

Ce code JavaScript n’est généralement pas documenté. Le tester manuellement demande du temps.  Les modifications sont sources d’erreur. Tout changement est donc périlleux. Si, à l’instar de vos tests JUnit pour vous classes Java, vous disposiez de tests JavaScript, vous en seriez comblés. Or, c’est précisément ce qu’il vous manque. Et c’est là où Jasmine et son plugin maven viennent à votre rescousse.
Lire la suite

Développer et industrialiser une web app avec AngularJS

Au travers du billet Elastifiez la base MusicBrainz sur OpenShift, je vous ai expliqué comment indexer dans Elasticsearch et avec Spring Batch l’encyclopédie musicale MusicBrainz. L’index avait ensuite été déployé sur le Cloud OpenShift de RedHat.
Une application HTML 5 était mise à disposition pour consulter les albums de musique ainsi indexés. Pour m’y aider, Lucian Precup m’avait autorisé à adapter l’application qu’il avait mise au point pour l’atelier Construisons un moteur de recherche  de la conférence Scrum Day 2013.
Afin d’approfondir mes connaissances de l’écosystème JavaScript, je me suis amusé à recoder cette application front-end en partant de zéro. Ce fut l’occasion d’adopter les meilleures pratiques en vigueur : framework JavaScript MV*, outils de builds, tests,  qualité du code, packaging …
Au travers de ce article, je vous présenterai comment :

  1. Mettre en place un projet Anguler à l’aise d’Angular Seed, Node.js et Bower
  2. Développer en full AngularJS et Angular UI Bootstrap
  3. Utiliser le framework elasticsearch-js
  4. Internationaliser une application Angular
  5. Tester unitairement et fonctionnellement une application JS avec Jasmine et Karma
  6. Analyser du code source JavaScript avec jshint
  7. Packager avec Grunt le livrable à déployer
  8. Utiliser l’usine de développement JavaScript disponible sur le Cloud : Travis CI, Coversall.io et David

Le code source de l’application est bien entendu disponible sur GitHub et testable en ligne.

Angular MusicBrainz web app screenshot Lire la suite

AngularJS à Devoxx France 2013

Université AngularJS ou le futur du développement Web à devoxxx France 2013

A deux semaines de sa première formation en entreprise sur AngularJS, répétition générale pour Thierry Chatel devant 200 développeurs avides d’en apprendre un peu plus sur le dernier né des frameworks JavaScript de Google. Développeur Java / Swing chez IBM au début des années 2000, Thierry s’est ensuite dirigé vers du conseil en architecture avant de découvrir AngularJS durant l’été 2011. Depuis, il y consacre beaucoup d’énergie et anime notamment le site FrAngular.com, premier blog francophone dédié à ce framework.
Assez parlé de sa personne, lui-même n’en serait que trop gêné.

Comme de nombreux développeurs venus assister à cette conférence, j’étais curieux de découvrir à mon tour le framework qui avait fait autant parlé de lui lors de Devoxx World 2012. Et autant vous l’annoncer dès maintenant : je n’ai pas été déçu.

D’une durée de 3h, cette Université intitulée AngularJS, ou le futur du développement Web s’est décomposée en une première partie théorique suivie d’une seconde plus pratique basée sur différents types d’applications : Last Tweets, directive Google Maps et Game Store. Live coding et démos furent au rendez-vous.
Pour la petite anecdote, les slides de la présentation sont écrits avec la syntaxe Markdown et sont interprétés par l’outil Angular Showoff reposant, vous l’aurez deviné, sur Angular. L’intérêt majeur est qu’ils peuvent embarquer du code Angular, pratique pour les démos in-slides telles que :

Lire la suite